Comité de la Sarthe de Judo Contact

Le mot de la Présidente

 

LE MOT DE LA PRESIDENTE

Il y a 6 ans lorsque j’ai commencé le judo, j’étais loin de penser que je serai Présidente du Comité de Judo de la Sarthe.

Pourtant, en ce 29 avril, jour d’Assemblée Générale qui devait être élective, Michel PROVOST, grand homme du judo sarthois, s’est levé et a parlé. Il a parlé de ce Comité qu’il a créé il y a 51 ans et de sa crainte de le voir disparaitre.

Ces mots ont atteints leur objectif, ils m’ont touché, m’ont fait réfléchir. Après avoir pesé le pour et le contre, j’ai pris la décision de relever le défi de la Présidence. Mais le Comité c’est avant tout une équipe, j’ai donc demandé à Aurélie BEAUSSART, Virginie FRANÇOIS, Jocelyne BESSON, Erwan LE GUILLAN, André POUPARD, Isabelle PERDEREAU et Jérôme CHARPENTIER de me rejoindre. Je souhaitais une équipe aux compétences variées, je ne pouvais rêver mieux.

Il me fallait aussi m’assurer du soutien de Luc LAUNAY, notre Conseiller Technique Fédéral et lui apporter le mien.

Mais au judo, pour être Président de Comité, il faut être ceinture noire, ce que je n’étais pas à l’époque. Je suis donc allée décrocher le précieux sésame à Paris.

Aujourd’hui, je sais que les perspectives ne sont pas florissantes, il ne faut pas se mentir. Financièrement, tant que la situation ne sera pas revenue à l’équilibre et nos dettes honorées, nous resterons sous le contrôle de la Ligue. Pourtant, je veux croire à une reprise du judo sarthois. Je me suis donnée une année pour observer, pour voir comment  cela fonctionne. Mon souhait est de redonner confiance aux clubs, de leur donner l’envie de participer à la vie du judo sarthois.

Le projet le plus ambitieux ? Celui d’atteindre les 4 000 licenciés à la fin de notre mandat mais pour cela il va nous falloir évoluer. Aujourd’hui en Sarthe, il y a trop de clubs et pas assez de grandes structures, il va falloir procéder à des regroupements. C’est par là que passera la progression et l’évolution du judo sarthois… C’est tous ensemble que nous y parviendrons….

 

Michel nous a montré le chemin.

Nous avons entre nos mains le témoin qu’il nous a légué, à nous de nous en montré digne…

Catherine LEVRIER, Présidente du Comité Sarthe Judo


Jita Kyoei…